Une mission qui devient possible

Arnaud Lecat
Arnaud Lecat 17 déc. 2018
Une mission qui devient possible

Depuis plusieurs mois, la plateforme mission.wizi.farm met en relation gratuitement les compétences du vignoble champenois.

Mission est un assistant digital qui rapproche les viticulteurs qui ont besoin d’un coup de main sur leur exploitation, avec des personnes disponibles, compétentes et qui peuvent avoir du matériel.

Une plateforme collaborative pour les viticulteurs

Jusque-là, rien de très innovant me direz-vous. Mais Mission pousse plus loin dans la mise en relation en proposant la bonne personne. En plus des compétences et des disponibilités de ses membres, l’assistant digital prend en compte leur notation.

À l’image de nombreuses plateformes collaboratives, les utilisateurs s’évaluent à la fin de chaque mission permettant ainsi, de trouver des personnes de confiance.

Lancé en août dernier par TER’Informatique, une entreprise rémoise, Mission compte déjà plus de 400 inscrits à travers la France et une vingtaine de missions publiées. Les utilisateurs ont des profils très variés : viticulteurs et agriculteurs qui sont disponibles en fonction de la saison, retraités qui souhaitent compléter leurs revenus, étudiants qui cherchent un job pour les vacances…

Un accompagnement personnalisé

Mission s’arrête à la mise en relation, mais pour le viticulteur, c’est le début d’une autre histoire. Rédaction d’un contrat de travail, fiche de paie, déclaration sociale, assurance… Beaucoup de paperasse qui prend du temps et qui nécessite de s’y connaître un minimum.

La plateforme va alors proposer à ceux qui le souhaitent, des experts en mesure de les accompagner. Le viticulteur n’a plus qu’à sélectionner les profils qui l’intéressent dans les suggestions faites par l’assistant et les experts s’occuperont du reste.

Une réponse à la problématique de la main-d’oeuvre

En France, près d’un tiers des personnes travaillant dans la viticulture est situé dans le Grand Est. La région concerne à elle seule, 148 098 contrats viticoles.

Le travail des vignes impose aux viticulteurs d’avoir recours à de nombreux travailleurs saisonniers. En 2016, la MSA estime que 132 261 contrats à durée déterminée ont été effectués dans le Grand Est. Chaque année, de plus en plus de viticulteurs éprouvent des difficultés à trouver des personnes, notamment, pendant la période des vendanges.

Face à ce constat, la plateforme mission.wizi.farm, pourrait bien permettre aux viticulteurs de trouver de la main-d’oeuvre compétente et d’en finir avec cette mission impossible.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER WIZIFARM