Agriculture : S'associer pour être plus compétitif

Richard Buxant
Richard Buxant 8 oct. 2019
Agriculture : S'associer pour être plus compétitif

Pacte productivité et compétitivité en agriculture : ensemble, on va plus loin

Avez-vous entendu parlé du Pacte Productivité 2025 ? Au cœur de l’actualité, la baisse de la compétitivité en agriculture est pointée du doigt par l’Etat. Là où le gouvernement souhaite atteindre le plein emploi, les fédérations agricoles demandent qu’on se penche sur l’investissement en matériels productifs.

Dans cet article, on vous explique cette situation et pourquoi les solutions proposées par WiziFarm s’inscrivent dans cette dynamique :

Mission, plateforme d’emploi agricole, entend mettre en relation des compétences pour simplifier la recherche de salariés.

Petits Comptes entre Agris a pour objectif de faciliter la mutualisation des matériels agricoles.

La crise de compétitivité en agriculture

Dans l’actualité de ses derniers mois, des chiffres alarmants :

  • En 2023, la France constatera son premier déficit agricole et agroalimentaire (source : Sénat).
  • L’emploi agricole décline et près de 16% des postes n’ont pas été pourvus en 2019.
  • La Surface Agricole Utile (SAU) diminue depuis les années 60 (source : Terre.Net).
  • La production céréalière plafonne.
  • Les importations sont de plus en plus massives. [Dans la restauration hors foyer par exemple, plus de 60% du poulet consommé est importé, avec les risques qu’ils ne soient pas aux normes, comme 10 à 25% des produits d’import].
  • La France, 3ème exportateur mondial en 2000, est maintenant 6ème.
  • ⅓ des exploitants ont plus de 55 ans et peinent à trouver repreneur (Agreste –GraphAgri2018).

À en croire l’ensemble de ces données, l’agriculture française est en crise.

Les défis sont nombreux :

  • Comment donner envie aux jeunes de se former à l’agriculture ?
  • Comment ralentir cette perte de marchés ?
  • Comment maintenir l’excédent agricole ?
  • Comment rassurer les consommateurs et adapter la production au marché ?
  • Comment tendre vers le plein emploi agricole ?

Ces questions sont sur le devant de la scène depuis plusieurs années, et on s’en rend compte au sein de WiziFarm. Mais certaines problématiques s’accentuent et il devient urgent de trouver des solutions. C’est pour cette raison que le Gouvernement a annoncé la mise en place du Pacte Productivité 2025.

On vous explique.

Objectif : Pacte Productivité 2025

Le 5 juillet, le Gouvernement a lancé une grande consultation autour de cette problématique de la compétitivité de l’industrie et de l’agriculture. Sur le site gouvernemental, on lit : “Pacte productif pour le plein emploi”. Plus récemment, le 2 octobre, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, s’est réuni avec ses partenaires pour parler des solutions à mettre en place (source).

Le même jour, le journal l’Humanité publie un article coup de poing nommé “Agroalimentaire : peut-on faire des salariés la variable d’ajustement d’un pacte productif ?

En effet, la veille, la FNSEA, Coop de France et l’Ania ont publié une série de solutions pour relancer la compétitivité en agriculture. Les fédérations agricoles dénoncent une sorte d’incohérence entre les volontés du gouvernement (le plein emploi) et la réalité du terrain.

Selon eux, la priorité devrait être donnée à l’investissement raisonné ainsi qu’à la recherche et à l’innovation. Si on regarde les chiffres, les taux d’investissement ont augmenté en 2017 dans le secteur agricole. Mais, la majorité de ceux-ci ont permis aux exploitations de se mettre en conformité avec des réglementations de plus en plus exigeantes (situation pointée par le Sénat également).

De nouvelles questions se posent :

  • Comment renouveler l’appareil productif français sans mettre les exploitations sur la paille ?
  • Pourquoi s’associer pour être plus compétitif ?

L’association et la solidarité agricole pour répondre aux enjeux de demain

Chez Wizifarm, on pense que le #CoFarming est l’avenir de l’agriculture en France.

Pourquoi ?

Parce qu’aujourd’hui, il est nécessaire de faire des investissements en matériels. Seule, une exploitation ne peut assumer les coûts élevés des machines. De plus, le départ à la retraite prochain de toute une génération d’agriculteurs va nécessiter un remplacement par une jeune génération. Et pour répondre aux nécessités des marchés, pour être compétitif au niveau national et international, un échange de compétences est indispensable.

C’est pour cette raison que nous avons créé Petits Comptes entre Agris, une application qui permet d’équilibrer les comptes entre exploitants. Vous entrez les coûts horaires d’exploitation de votre matériel ou les coûts humains, et l’application calcule en temps réel le montant de la soulte agricole.

Vous l’aurez compris, la compétitivité agricole est un enjeu majeur des prochaines années. En attendant d’en savoir plus sur les mesures gouvernementales du Pacte Productivité 2025, essayez l’application Petit Comptes entre Agris. Gratuite et très simple d’utilisation, elle pourrait bien révolutionner votre manière de travailler.

MT.

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER WIZIFARM