Moisson 2020 : mieux organiser ses chantiers est une nécessité !

Moisson 2020 : mieux organiser ses chantiers est une nécessité !
WiziFarm
WiziFarm 23 juin 2020

Ça ne vous a certainement pas échappé : la moisson 2020 est déjà lancée -avec quelques jours ou semaines d’avance en fonction des récoltes-. Dans le Sud de la France, les moissonneuses batteuses tournent à plein régime...avec des rendements qui s’annoncent malheureusement plutôt moyens. Si l’agriculteur est totalement dépendant des aléas climatiques, il y a certains points qu’il peut améliorer pour mieux organiser ses chantiers de moisson de blé, d’orge, de colza ou encore de maïs.  

On veut bien sûr vous parler de solutions numériques, car c’est le coeur de notre métier. WiziFarm, en effet, accompagne les agriculteurs, les viticulteurs, les ETA (entreprises de Travaux Agricoles) et les CUMA avec des applications simples et intuitives.

Au sommaire :

  • Gérer l’entraide entre agriculteurs : prêt de machine, échange de temps, etc.
  • Trouver des saisonniers pour les moissons
  • Améliorer l’organisation de son ETA pour les chantiers de moisson
  • Petit focus sur les "pailleux" et le calcul des ballots de paille

Bien gérer l’entraide agricole pendant la moisson

Les moissons ont toujours été un moment fort de l’année. Elles marquent la fin d’un cycle et le début de l’été ; elles portent l’espoir d’une récolte abondante avec une symbolique de fertilité et de prospérité. Jadis, elles réunissaient les hommes, les femmes et les enfants des campagnes autour de la faux et du fléau.

Aujourd’hui, en 2020, les chantiers de moisson de blé, d’orge ou encore de colza sont mécanisés et nécessitent moins de main d’oeuvre. Pour autant, l’entraide est encore indispensable comme le révèle ce sondage du site terre-net.fr.

En effet, quand une moissonneuse batteuse tombe en panne, qu’un salarié agricole ne se présente pas à son poste ou que l’on manque d’une benne ou d’un transbordeur pour bien gérer les temps d’attente au silo, il n’est pas toujours possible de trouver des solutions seul.

D’ailleurs, pourquoi faire seul quand on peut se créer un groupe d’entraide et partager des compétences et du matériel ?

Vous avez peut-être peur que ça vous coûte de l’argent et du temps ?

Pas de panique : l’époque des carnets d’entraide qui disparaissent mystérieusement est révolue, de même que celle où il fallait faire des calculs compliqués pour bien répartir les différents frais. Avec Petits Comptes Entre Agris, vous gérez tout depuis votre smartphone...et gratuitement !

Les collègues qui ont testé ne peuvent plus s’en passer. Pourquoi pas vous ?

Publication à retrouver sur notre compte Twitter

Trouver un salarié agricole pour les moissons...même en urgence

Vous publiez peut-être des annonces sur Pôle Emploi ou d’autres sites dédiés à l’emploi pour trouver un saisonnier agricole :

  • conducteur de tracteur-benne ;
  • agent de silo ;
  • conducteur de moissonneuse-batteuse ;
  • ouvrier agricole polyvalent pour s’occuper des animaux pendant que vous gérez les récoltes ;
  • mécanicien ;
  • agent de collecte ;
  • etc.

Mais chaque année, c’est la même chose : de nombreuses offres ne sont pas pourvues. Pourquoi ? Parce que les sites d’emploi généralistes ne sont pas vraiment adaptés à accompagner les agriculteurs qui recherchent des salariés. Ils misent sur les expériences et les diplômes, quand vous avez besoin de compétences.

Cette année, vous pouvez tester Mission. 100 % dédiée à l’emploi agricole, la plateforme met en relation des agriculteurs, éleveurs et viticulteurs avec des gens motivés et compétents. Bonne nouvelle : cette solution numérique est, elle aussi, 100 % gratuite.

Pour créer une annonce, c’est très facile. Vous entrez vos besoins, le lieu de la mission et sa durée, ainsi que les compétences requises :

Améliorer l’organisation de son ETA pour les chantiers de moisson

Certains agriculteurs préfèrent déléguer les travaux de récolte à une entreprise de travaux agricoles. Les avantages sont nombreux : pas de moissonneuse batteuse à acheter, pas de mauvaises surprises (pannes ou manque de chauffeur par exemple) et des coûts fixes à l’hectare. D’autres, au contraire, fondent une ETA pour diversifier leurs activités et rentabiliser leurs machines.

La période des moissons est dense pour les entrepreneurs qui gèrent ces entreprises de travaux. Entre la gestion administrative des salariés, l’entretien des machines et la planification des chantiers, il n’y a pas de répit. Pour ces chefs d’entreprise, il existe aussi des solutions numériques permettant de mieux organiser les chantiers de moisson.

Avec Petits Comptes Entre Agris, il est possible de tout gérer depuis votre smartphone ou votre ordinateur. On vous explique comment.

Première option : calculer le coût d’un chantier de moisson pour un client

1- Vous entrez vos ressources matérielles ou humaines et les coûts.

2- Vous saisissez les travaux effectués pour votre client : nombre d’heures, nombre de salariés, machines utilisées, etc.

3- Vous consultez l’historique, et votre client aussi ! Les coûts se calculent automatiquement.

Deuxième option : suivre les heures de vos salariés

Vous invitez vos ouvriers à télécharger l’application. Dès qu’ils travaillent pour vous, ils utilisent Petits Comptes Entre Agris comme une “pointeuse”. Au final, vous comme eux avez un accès permanent à ces informations.

De plus, vous pouvez calculer exactement la productivité d’une équipe (nombre d’heures passé par hectare par exemple).

Troisième option : comptabiliser les ballots de paille

Sur un chantier de ramassage et de pressage des ballots de paille, comme celui-ci, une bonne organisation est indispensable :

https://youtu.be/YJEn6WOBS6k

Encore une fois, Petits Comptes Entre Agris peut vous aider :

  • comptage des ballots de paille par parcelle ;
  • calcul des coûts humains et matériels ;
  • calcul de la productivité.

Au final, vous pourrez évaluer précisément les coûts de production et les prix de vente.

Conclusion : la moisson à l’ère du numérique

Il y a eu les Révolutions Agricoles : avènement et perfectionnement des machines agricoles, amélioration des semences, mondialisation des marchés, nouvelles techniques culturales, etc. L’agriculture de demain a besoin d’être productive pour nourrir toujours plus de bouches et être rentable. L’agriculture de demain a besoin de solutions pertinentes pour gagner du temps et de l’argent.

Avec WiziFarm, numérisez votre entreprise agricole et vos moissons avec des solutions pertinentes !

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER WIZIFARM