Barème d’entraide agricole | Le Guide Complet !

Barème d’entraide agricole | Le Guide Complet !
WiziFarm
WiziFarm 9 oct. 2020

Pour pratiquer l’échange de services et de matériels entre agriculteurs, il existe un document clé : le barème d’entraide agricole. Celui-ci vous permet de calculer les coûts d’utilisation du matériel agricole ou de la main d’œuvre.

Dans cet article, découvrez où trouver le barème d’entraide agricole de votre région, comment sont calculés les coûts d’utilisation du matériel agricole ou les taux horaires de main d’œuvre, et enfin comment pratiquer l’entraide facilement -et sans petit carnet ou fichier Excel.

Vous allez voir : avec le numérique, l’entraide n’a jamais été aussi simple !

Qu’est-ce que l’entraide agricole ?‌‌

L’entraide entre agriculteurs est une pratique ancestrale réglementée par le Code Rural. Elle consiste en un échange de services, de matériels, de compétences et de temps entre exploitants agricoles. Elle induit une réciprocité et ne doit pas donner lieu au paiement d’une quelconque somme d’argent, sauf pour équilibrer les comptes en fin de période, et bien sûr rembourser les frais engagés.

Pour que cet échange se fasse en toute confiance, il est important de se mettre d’accord sur une valeur d’échange. C’est l’objectif des tarifs d’entraide agricoles.

Les agriculteurs qui pratiquent cet échange s’associent dans ce qu’on appelle une banque d’entraide, un groupement d’entraide ou une banque de travail. Le fonctionnement est différent de celui d’une CUMA.

‌Le principe est simple : chaque agriculteur note l’ensemble des frais engagés pour son voisin pour les travaux agricoles (engins agricoles, main d’oeuvre, carburant, etc.). A la fin de l’année ou d’une période définie, si les comptes ne sont pas équilibrés, alors il y a versement d’une compensation financière, la soulte.

Il est conseillé de signer un contrat d’entraide (disponible gratuitement ici).

Comment pratiquer l’entraide facilement ?

Il est conseillé de noter toutes les opérations réalisées. Vous pouvez choisir de calculer en coût horaire ou en coût par hectare par exemple.

S’il est possible d’utiliser un petit carnet ou un document excel que vous partagez entre les membres du groupe d’entraide, vous pouvez aussi utiliser une solution numérique.

L’application agricole gratuite Petits Comptes entre Agris vous permet de noter vos ressources et l’ensemble des tâches. Elle vous calcule automatiquement la soulte.

Le plus long étant d’entrer vos ressources, leur valeur, et de vous mettre d’accord entre membres de la banque de travail.

C’est pour cette raison que nombre d’agriculteurs utilisent les tarifs d’entraide agricole.

Qu’est-ce que le barème d’entraide agricole ?

Source

Le barème d’entraide est un document disponible auprès des Chambres d’Agriculture.

Il est composé d’un ensemble de tableaux permettant de calculer les Coûts des Opérations Culturales en fonction du ou des matériels agricoles que vous utilisez.

Par exemple, pour les tracteurs 4 RM :

Ces valeurs sont disponibles pour de nombreux engins utilisés dans toutes les filières (en viticulture, arboriculture, maraîchage, polyculture ou encore grandes cultures) : tracteur, système de guidage, quads, charrue, sous-soleuse, rouleau, semoir, bineuse, pulvérisateur, épandeur, brasseur, retourneur, moissonneuse-batteuse, broyeur, arracheuse, faucheuse, cultivateur, etc.

Ce document synthétique est utilisé par l’ensemble du monde agricole pour :‌‌

  • l’entraide agricole ;
  • le calcul des coûts de chantier et des coûts de production des cultures ;‌‌
  • calculer les seuils de rentabilité ;
  • anticiper et maîtriser les coûts de mécanisation.

Comment est calculé le coût d'utilisation du matériel agricole ?

‌‌Les coûts sont calculés selon une méthode élaborée par l’APCA (Assemblée permanente des Chambres d'Agriculture).

Le service Agroéquipement récolte tout un ensemble de données comme le prix du matériel neuf, les frais moyens annuels d’entretien et de réparation (mécanicien), la consommation de carburant à l’hectare, l’usure des pneus, les frais d’assurance, les frais de remisage, la dépréciation, etc.

Avec ses données, il est possible de déterminer le coût moyen de l’opération culturale / ha en fonction du type de machine et d’outil utilisé.

Notez que plus votre machine est utilisée, plus les coûts annuels baissent.

Utiliser les tarifs d’entraide pour calculer le coût d’un chantier agricole

‌‌Un chantier agricole, ce n’est pas seulement des machines. En effet, il faut ajouter les coûts de main d’œuvre et de carburant, mais également le temps passé pour préparer les machines, les nettoyer, les déplacer, etc.

Par exemple, pour un chantier de moisson sur une parcelle de 17 hectares, vous utilisez une moissonneuse-batteuse de 200 ch avec 5 secoueurs. Son rendement moyen est de 1,3 ha/heure. Selon le barème d’entraide agricole, son coût est, carburant compris, de 98 € / ha. Vous devez ajouter le coût de la main d’œuvre. Généralement, les conducteurs de moissonneuses ont plus de compétences qu’un chauffeur de tracteur. On peut donc partir sur un taux horaire de 22 €. Ajoutons 15 % de temps pour la préparation du chantier et le trajet.

Coût du chantier = machine + carburant + main d'œuvre

Machine = 17 ha * 98 € = 1 666 €, carburant compris

Main d’oeuvre = 22 € / heure, soit 22/1,3 = 16,9 €/ha ; soit 287 € pour les 17 ha

+ 15 % de temps de préparation. La moisson nécessite 13 heures de travail + 15 %, soit presque 2 heures de plus, ou 44 €.

Au final, le coût du chantier est de 1 666 € + 287 € + 44 € = 1 997 €

Trouvez le barème d’entraide agricole de votre Chambre d’Agriculture

Voici les liens directs pour trouver les barèmes d’entraide de votre région :

Comme vous pouvez le constater, l’ensemble des Chambre d’Agriculture ne mettent pas en ligne tous les ans les nouveaux barèmes d’entraide. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre Chambre pour en savoir plus. A défaut, vous pouvez utiliser les barèmes édités pour une autre région. Le principal étant que vous soyez d’accord avant de commencer à pratiquer l’entraide agricole.



‌‌

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER WIZIFARM