Louer son matériel agricole, bien plus qu’un enjeu économique

Louer son matériel agricole, bien plus qu’un enjeu économique
WiziFarm
WiziFarm 7 juil. 2020

Vous le savez certainement, mais le prix des tracteurs a augmenté de 4,5 % par an depuis 2010. Une croissance bien plus importante que celle des revenus. Pour réduire ses coûts de mécanisation, louer son matériel agricole est une solution. Dans cet article, on vous rappelle les quelques règles de bonnes pratiques pour la location de matériels agricoles. Ensuite, vous allez voir 2 bonnes raisons de tester, vous aussi, l’Entraide 3.0.

Quelques conseils de bonnes pratiques avant de mettre son matériel agricole à disposition

Vous avez un outil de semis, une faucheuse, un tracteur ou une ensileuse qui dort sous votre hangar ? Avez-vous pensé que l’un de vos voisins en a peut-être besoin en ce moment ? Mais voilà, prêter son matériel agricole ou le mettre en location peut créer du stress :

  • Est-ce qu’il va revenir en bon état ?
  • Est-ce que la personne qui me le loue a les compétences pour le conduire ?
  • A-t-il une assurance ? Et la mienne, prend-elle en charge la location entre professionnels ?

Avant de mettre votre matériel agricole en location sur Wefarmup, Votremachine ou Kintessia par exemple, il y a quelques règles de bonne pratique à respecter :

  • Faire un état des lieux.
  • Se mettre au clair en ce qui concerne vos exigences de propreté.
  • Parler des assurances.
  • Parler argent et bien calculer les coûts d’usage.

Ces plateformes proposent des assurances ainsi qu’un accompagnement, profitez-en !

N’hésitez pas à discuter avec votre collègue à cette occasion. Peut-être a-t-il des besoins spécifiques que vous pouvez combler : un coup de main, quelques conseils, un échange de temps ? C’est quand même plus sympa de ne pas parler tout le temps d’argent. Avec Petits Comptes Entre Agris de WiziFarm, vous pouvez calculer automatiquement et gratuitement les coûts de l’entraide entre professionnels, la soulte agricole.

1/ Opter pour la location de matériels agricoles pour réduire ses coûts de mécanisation

On le sait : dans notre métier, on est passionné par les machines. Déjà, parce qu’on en a besoin pour travailler, mais également, parce que l’État met en place régulièrement des mesures fiscales incitatives. L’objectif de ces mesures est de permettre à l’agriculture française d’être compétitive.

Pour autant, une étude a prouvé que l’on est clairement suréquipés. En analysant le parc de 30 exploitations, on voit que 40% du matériel est en excédent. 93 tracteurs pour 30 fermes !  

La question est donc : a-t-on besoin de toujours plus de matériel pour être compétitif ?

La réponse est non. Pour nous, la solution se trouve dans le CoFarming et la maîtrise des charges de mécanisation. Il me manque quelque chose : louer son matériel agricole est une solution. J’ai des excédents : je les mets en location. Je crée des partenariats avec des voisins pour faire des achats en commun.

Mais avant de mettre votre déchaumeur, votre semoir ou votre tracteur en location, avez-vous bien calculé le coût d’usage de votre matériel agricole ? Vous l’avez sûrement déjà fait pour calculer les taux d’amortissement. Il est donc temps de ressortir vos calculs ou de consulter les documents d’aide mis en ligne par la Chambre d’Agriculture.

Au final, il est probable que vous réussissiez à clairement diminuer vos coûts de mécanisation grâce à l’Entraide 3.0 ! D’ailleurs, si de plus en plus de collègues s’y mettent, ce n’est pas pour rien.

2/ Louer son matériel agricole pour faire des rencontres en CoFarming

La deuxième raison n’est pas financière, mais humaine.

En ce moment, les médias parlent beaucoup de la situation difficile des agriculteurs. Ils parlent de l’agri-bashing, des salaires en berne, mais également de la solitude dans nos campagnes.
Dans cette vidéo, on apprend que tous les 2 jours un collègue se suicide. Que beaucoup ne se sentent pas reconnus dans leur profession, qu’ils font des efforts de modernisation mais que la rémunération ne suit pas.

https://www.youtube.com/watch?v=RF7SCsAJyGo

Mais est-ce vraiment uniquement une question d’argent ?

Avec les mutations de notre profession, on a troqué une ferme familiale -un lieu de vie multigénérationnel- pour une exploitation avec des enjeux économiques. Souvent, on est seul à tout gérer.

Ce qu’on a remarqué de notre côté, quand on a commencé à faire du CoFarming et de la location de matériel agricole, c’est qu’on a fait des rencontres.

On entretient des rapports sociaux avec nos collègues, on boit le café ou l’apéro, on discute. On parle des foires agricoles, des derniers tracteurs John Deere, des voisins qui ont des problèmes avec leurs cultures. Des solutions qu’ils ont trouvées ou pas.

On planifie un chantier en commun pour la semaine suivante chez l’un, puis celle d’après chez l’autre.

Bref, nos échanges vont bien au-delà du fait de louer un matériel agricole. C’est à cette occasion que l’on a créé l’application Petits Comptes Entre Agris, pour simplifier l’entraide.

Et vous, vous attendez quoi pour vous y mettre ?

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER WIZIFARM