Ensilage du maïs : comment gérer facilement l’entraide pour la récolte ?

Richard Buxant
Richard Buxant 29 août 2019
Ensilage du maïs : comment gérer facilement l’entraide pour la récolte ?

Comme chaque année, au moment de l’ensilage du maïs, vous allez dans vos champs pour observer la maturation des grains et le taux de matière sèche. Vous vous demandez si la météo ne sera pas capricieuse.

Puis viennent les autres problèmes : les machines et leur fiabilité, mais aussi l’organisation du chantier. Comment adapter le nombre de tracteurs à l’ensileuse ? Comment bien équilibrer les comptes pour l’entraide agricole ? Car il est essentiel que tout se passe dans les meilleurs conditions pour pérenniser la relation entre voisins.

Dans cet article, on vous donne plus d’informations sur cette solidarité agricole et on vous propose une solution rapide, efficace et gratuite pour calculer le barème d’entraide agricole. Bonne nouvelle : vous pouvez lâcher votre tableur excel ou votre petit carnet ! 😉

Vous n’avez pas 5 minutes pour lire cet article ? Essayez maintenant et gratuitement Petits Comptes Entre Agris.

Petite histoire de l’entraide pour l’ensilage du maïs

Du temps de nos grands-parents, il y avait plus de 2 millions d’exploitations agricoles familiales. Il y avait beaucoup de main d’oeuvre disponible. L’organisation était plus simple et l’entraide était différente. Toute la famille travaillait ensemble pour assurer les récoltes.

Aujourd’hui, les exploitations familiales sont devenues des entreprises agricoles. Vous êtes peut-être seul à gérer l’exploitation et votre famille a d’autres projets professionnels. Ou alors, vous avez vous-même une autre activité à côté, donc moins de temps.

L’ensilage du maïs est un chantier qu’on ne peut pas faire seul, et pourtant il détermine le bon équilibre alimentaire de vos animaux pour l'année à venir.

C’est pour cette raison qu’il exige une bonne organisation et peut créer du stress :

  • Comment être certain de choisir le bon moment pour la récolte ?
  • Comment prioriser l’ensilage par rapport à d’autres cultures (pommes de terre, semis de céréales, etc.) ?
  • Comment bien s’organiser pour la flotte de tracteurs et pour le décompte des heures ?
  • Où trouver de l’aide ?

Certains agriculteurs choisissent de faire partie d’une Coopérative d'Utilisation de Matériel Agricole (CUMA), d’autres ont recours aux services d’une ETA (Entreprise de Travaux Agricole) ou alors embauchent des voisins agriculteurs avec contrat ou en entraide.

Dans toutes les cas, l’entraide est nécessaire.

Et avec elle, des calculs sur de petits carnets pour évaluer le coût du travail ou estimer le prix de revient du matériel et son amortissement.

Les problèmes avec les registres d’entraide ou la solidarité “orale” est tacite

Tous les 2 ans, les Chambres d’Agriculture mettent à votre disposition des barèmes d’entraide agricole. Généralement, vous devez lire une 50ène de pages qui vous rappellent les principes de base de l’entraide, puis les divers frais à prendre en compte lors de l’utilisation de matériel.

Vous devez alors mettre en place un registre ou un carnet de plaine pour équilibrer les comptes avec vos collègues. Car, rappelons-le, l’entraide agricole est réglementée et exige une réciprocité (100h contre 100h, ou 100h contre 50h et une compensation financière que l’on appelle soulte).

Chez WiziFarm, nous sommes une équipe d’agriculteurs qui avons expérimenté ces techniques et ces calculs. Et franchement, on a trouvé ça très compliqué. Pourquoi ?

Vous êtes dans l’obligation de désigner une personne en charge des comptes.

  • Vous devez tenir un registre papier, avec du carbone, ou alors informatique avec un tableur très complexe.
  • Vous perdez du temps inutilement.
  • Certains collègues perdent les registres.
  • La difficulté de comptabiliser les heures ou l’usure des machines pour l’ensilage du maïs peut créer des tensions et des non-dits. Certains agriculteurs peuvent se sentir lésés par rapport aux autres.

Dans d’autres cas, de nombreux collègues pratiquent la solidarité tacite. C’est-à-dire qu’ils ne prennent même pas la peine de compter pour éviter d’y perdre trop de temps. En famille, ça ne pose généralement pas de problème. Dans d’autres situations, des conflits peuvent naître.

C’est pour cette raison qu’on a développé une solution innovante.

Vous voulez en savoir plus ? Alors on continue.

Une solution pour gérer efficacement et rapidement les comptes pour la récolte du maïs

L’application gratuite Petits Comptes Entre Agris est née pour faciliter les échanges entre agriculteurs, que ce soit pour l’entraide matérielle comme pour l’échange de temps de travail.

Notre objectif premier est de rendre tout ça simple, facile, disponible de partout et par tous. On a abandonné les carnets de plaine et les tableurs ultra compliqués qui ne sont jamais à jour avec les dernières données.

Avec l’application, vous pouvez :

  • Enregistrer votre matériel et les coûts horaires ou par hectare.
  • Gérer un groupe d’entraide.
  • Échanger avec vos collègues.
  • Utiliser des outils statistiques simples qui calculent automatiquement la soulte agricole.
  • Laisser l’application calculer automatiquement les soultes d’entraide.

Et tout ça, gratuitement.

Vous l’aurez compris, l’entraide agricole reste indispensable. Aujourd’hui, il existe des outils informatiques simples et pratiques pour gagner du temps. Vous voulez en savoir plus ? C’est par ici.

MT

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER WIZIFARM